Bimensuel gratuit d'informations locales du Soissonnais

Monthly Archive for: ‘mars, 2018’

2018 03 25 17.08.18

Debussy en voisin, ou Le concert habillé

Le contexte annoncé pour le concert à la Cité de la Musique et de la Danse était dense. Il commémorerait le centenaire, jour pour jour, de la mort de Claude Debussy. Le projet annuel de l’Ensemble Orchestral de la Cité (formé à parité de musiciens de l’orchestre Les Siècles et d’enseignants des Conservatoires et Ecoles de musique départementaux) allait être sous la direction de Chloé van Soeterstede. Valeria Kafelnikov serait soliste à la harpe. Le programme serait...
VdA

Ballets Jazz de Montréal : des corps en paroxysme

A travers trois ballets aux propos bien différents, les Ballets Jazz de Montréal auront surtout laissé une image transcendante de corps furieusement animés, s’élançant, virevoltant, sautant, se tordant, se pliant, tombant, se relevant, s’enlaçant, s’agrippant, se lâchant, s’éloignant, cassant la ligne, se redressant, à une vitesse qui fait se demander quand ils peuvent reprendre souffle. Des corps en paroxysme individuel ou synchronisé – mais qui ne mettent jamais en...
2018 01 27 16.27.38 Copie

La tragédie du comique

Une coiffeuse s’occupe d’une cliente qui grommelle. Elles devisent sur le vol d’oiseau. La cliente partie, la coiffeuse balaie les cheveux par terre, et découvre… une plume de goéland. L’imprévu lève ainsi le doigt. Parfois il agite tout le bras, comme dans le cas du stylo Bic géant qu’une famille trouve planté dans le sol du salon. Ce sont deux des scènes de « Théâtre sans animaux » de Jean-Michel Ribes, pièce de 2001 que monte la compagnie de théâtre L’Art...
Miilteau 1

Le blues, grand-père du jazz

« Bluezz Gang » : le titre annoncé du concert à la CMD en disait déjà long sur son contenu et son contexte. Le blues prédominerait, mais le jazz (« zz ») s’y attacherait. Quant à « Gang », les musiciens, Jean-Jacques Milteau à ses célèbres harmonicas, Edouard Bineau au piano, Gildas Boclé à la contrebasse, Simon Bernier à la batterie et le chanteur Michael Robinson forment une vraie « bande », heureux de se retrouver après un long intervalle. Ils...
2018 03 09 21.53.32

Retenir son souffle au Mail

Un spectacle de théâtre est un phénomène à double sens. Les acteurs ont un impact sur les spectateurs, qui leur renvoient leurs réactions, rires, mouvements, même toussotements, créant une dynamique subtile d’échange. Alors comment expliquer le silence du public du Mail pendant « Amok », d’après la nouvelle de Stefan Zweig, adaptée et racontée par Alexis Moncorgé ? Révélation théâtrale aux Molières 2016 pour ce même spectacle, il est venu à Soissons dans le...
GCM VdA 2 Copie

Grand Corps Malade au Mail

Le premier et énorme atout de Grand Corps Malade est sa présence sur scène, d’autant plus puissante qu’elle ne correspond à aucun des critères habituels par lesquels une telle réussite est mesurée, c'est-à-dire corps de rêve, visage formaté, mouvements lestes, contact emphatique avec le public. Son nom de scène « Grand Corps Malade », aux consonances Sioux (c’est Fabien Marsaud lui-même qui explique ainsi son choix), explique l’absence de plusieurs de ces critères....
© 2014 Le Vase Communicant
Tous droits réservés
23 bis rue des Cordeliers - 02200 SOISSONS
Mob : 06 01 68 97 60 - Fixe : 03 23 76 21 32
E-Mail : contact@levase.fr - Web : www.levase.fr