Bimensuel gratuit d'informations locales du Soissonnais

Emmaüs tient salon au Mail

L'art de l'expo-vente

La Communauté d’Emmaüs à Rozières-sur-Crise avait une image indélébile de capharnaüm, avec ses locaux où s’empilent des vieilleries qui cachent aussi des trésors à dénicher pour trois fois rien. D’ailleurs la vieillerie des uns peut être la trouvaille des autres. Il suffit de fouiller, de revenir constamment, « d’avoir l’œil ».

Laurence Piret sur le canapé bleu au Mail

Mais pendant le mois de février, Emmaüs délocalise une partie de son activité, se présente dans un style plus élégant, plus recherché – et avec une pointe d’humour.

Après avoir été responsable de la communication et de la conduite de projets aux Allocations familiales de Soissons, Laurence Piret est devenue bénévole d’Emmaüs, et a pris en main quelques initiatives dans ses domaines de compétence.

Pour un mois, l’espace derrière le double escalier dans l’entrée du théâtre du Mail contient des meubles et articles d’ameublement choisis dans le riche fonds de Rozières. Il ne s’agit pas de n’importe quoi : aux tables et chaises qui se trouvaient déjà dans cette partie du rez-de-chaussée sont ajoutées d’autres, mais plus pittoresques : chaises et tabourets autour des tables, casiers et coffres, lampes de salon et, au milieu, un grand canapé bleu où ceux qui attendent peuvent se prélasser. « Prière de s’asseoir » est la consigne tacite.

Laurence explique la mise en place de cette « expo-vente ». Ayant obtenu l’accord de Sabrina Guédon, directrice du Mail-Scène Culturelle, et de François Hanse, adjoint aux affaires culturelles, il a suffi de faire un choix judicieux d’articles et les installer, avec l’aide des Compagnons de la communauté. Le lieu est transformé en salon un peu bizarre, ce qui est l’objectif. En plus, tout ce qui est à vendre porte une étiquette jaune avec le prix.

 « Si quelqu’un veut acheter un objet, il suffit de faire inscrire son nom à la billetterie du théâtre, et revenir le chercher à la fin de l’événements. Mais s’il veut vraiment, vraiment l’avoir tout de suite, nous pourrons chercher un remplacement à Emmaüs. »

Une grande affiche sur le mur rappelle la vie et l’action de l’abbé Pierre, fondateur de ce mouvement pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion. Le partenariat entre le Mail et Emmaüs a été souligné par la présence d’une dizaine de Compagnons, invités à assister à « Réversible », le spectacle de cirque qui coïncidait avec l’inauguration de l’événement.

Les heures d’ouverture sont celles du Mail, jusqu’au 27 février.

denis.mahaffey@levase.fr

About the Author

Denis MahaffeyJournaliste, écrivain, traducteur... et irlandais, il a vécu en France plus longtemps qu'en Irlande, mais tient au statut d'"étranger", qui aiguise l'observation et son expression en mots. View all posts by Denis Mahaffey

© 2014 Le Vase Communicant
Tous droits réservés
23 bis rue des Cordeliers - 02200 SOISSONS
Mob : 06 01 68 97 60 - Fixe : 03 23 76 21 32
E-Mail : contact@levase.fr - Web : www.levase.fr