Bimensuel gratuit d'informations locales du Soissonnais

Autrêches : le projet Hermitage

Logo Hermit 1

Un laboratoire collectif d’initiatives citoyennes et écoresponsable.

Les 4 thématiques du projet

– Le vivre ensemble, l’accueil et l’ouverture sur la différence :

Le lieu accueillera des initiatives autour du développement personnel (communication non violente, méditation…), des chantiers internationaux, la formation de jeunes de ce territoire rural aux nouveaux métiers du siècle.

– Les nouvelles technologies, ou le hacking responsable (légal) au service de l’intérêt général. L’Hermitage deviendra un site où chacun pourra venir échanger, se former et apprendre à exploiter tout le potentiel des nouvelles technologies de façon éthique. (maping, drones, codage…)

– Agroécologie / permaculture : L’Hermitage possède 4ha de terres cultivables. L’association « Le Germoir », plus ancien incubateur de maraîchers bio en France soutient le projet. Les futurs ou actuels maraîchers bio pourront tester l’activité, se former. Chacun pourra venir exploiter les terres à travers un contrat CAPE (comme une couveuse d’entreprise) sans avoir à prendre le risque d’acheter du foncier et de monter une structure.

– La transition énergétique : étant pour beaucoup dans le collectif des « makers » ayant bricolé dans leur garage, ils pensent que la France fourmillent d’inventeurs qui ne demandent qu’une chose : avoir un terrain de jeu grandeur nature, pour en faire un démonstrateur « zéro carbone ». Particuliers, associations, entreprises, pourront prendre part à l’aventure. Des chantiers participatifs seront organisés sur différentes temporalités en fonction de leur importance.

Le financement

  • 1/ Fonctionnement du projet : la mise d’ancrage pour la première année d’exploitation est de 100.000 €, avec une campagne de financement participatif sur le site ulule.fr lancée le 13 mai.

  • https://fr.ulule.com/hermitage2017/

    2/ L’achat du lieu : création d’une SCI à capitale variable et un système de prêt avec une mise de 500 à 15.000 €. L’association de gestion du lieu rachètera les parts au fur et à mesure sur 5 ans. Il faut souligner que des professionnels compétents (avocats, juristes…) donnent 10 % de leur temps à ce montage juridique du projet.

    3/ Les autres recettes : l’accueil d’entreprises en séminaires sur le lieu, formations, ateliers divers, les recettes du maraîchage, et l’activité éco-gîte (la rénovation des chalets ouvrira le projet plus largement au tourisme.)

    4 / Le mécénat, et les subventions en derniers recours.

Les fondateurs

  • Les fondateurs :

    – Jean Karinthi, co-fondateur de l’ONG SOS Méditerrannée,

    – Blaise Gonda, économiste et historien, membre de l’équipe française de négociation de la COP 21, chargé de mission à l’Agence Française de Développement,

    – Gaël Musquet, hacktiviste, co-fondateur de Openstreetmap France,

Le Projet Hermitage : un laboratoire collectif d’initiatives citoyennes et écoresponsable.

Un collectif s’emploie à racheter l’Hermitage, une propriété située à Autrêches, afin de la transformer en un lieu d’inspiration collective, d’innovation open source et d’expérimentation autour des enjeux sociétaux du XXIe siècle.

La propriété appartient à l’AFH, (Association Fraternelle et Humanitaire). L’une de ses directions, l’ONG CIDR (Centre International de Développement et de Recherche), y avait installé son siège et a récemment quitté les lieux. Il y avait également une léproserie. N’ayant plus d’activité sur place, l’AFH décide de céder le lieu.

La famille Karinthi habitait sur place et Jean l’aîné, ne pouvait se résoudre à le voir dépérir. Il a en effet passé son enfance à l’Hermitage car son père a participé au développement du CIDR. Il lui est venu l’intuition qu’une communauté pouvait monter un modèle innovant de reprise du lieu. « Le prix est abordable par rapport au potentiel, mais il faut des millions d’euros pour le réhabiliter. » précise t-il. Dont acte : un collectif est né à l’automne 2016 pour monter un modèle innovant de reprise de cette propriété d’une trentaine d’hectares à 1h15 de Paris.

Après quelques week-end de travail, une vingtaine de personnes, le noyau dur, a monté un collectif de plus de 50 personnes aujourd’hui, et qui s’agrandit de jour en jour.

L’objectif : propulser l’Hermitage dans le XXIe siècle et en faire un laboratoire collectif d’initiatives citoyennes et éco-responsables. La démarche est de montrer que deux tendances de fond peuvent se réconcilier : la demande de neuf et de sens, et l’envie d’agir, l’énergie positive latente.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, les portes ouvertes (qu’ils ont organisé le 13 mai) visaient plus de 600 visiteurs. « L’UTC de Compiègne a bien accroché par exemple » précise Mathieu Karinthi, petit frère de Jean, que nous avons rencontré sur place. Pour Jean Karinthi : « Au sein d’un territoire rural aujourd’hui miné par le manque d’espoir en terme de perspectives économiques, on s’est dit : qu’est-ce qu’on peut faire pour créer de l’emploi ici ? » Et selon les mots du collectif qui parle de « preuve de concept » : « Nous sommes dans une démarche, pas une finalité. Si ça marche à l’Hermitage, ça peut marcher ailleurs ».

Le lieu

  • Le terrain de jeu : 30 ha, dont 24ha de bois, des arbres fruitiers, des ruches, des pâtures, 4 ha de terre cultivables, 20 bâtiments et 4 chaudières au fioul…

HERMITAGE
17 rue de l’hermitage
60350 Autrêches

Contact mail : projethermitage@gmail.com

http://www.hermitage-lelab.com

https://www.facebook.com/projethermitage

© 2014 Le Vase Communicant
Tous droits réservés
23 bis rue des Cordeliers - 02200 SOISSONS
Mob : 06 01 68 97 60 - Fixe : 03 23 76 21 32
E-Mail : contact@levase.fr - Web : www.levase.fr