Bimensuel gratuit d'informations locales du Soissonnais

Une première à la Cité

L'art d'apprendre le baroque

Les auditeurs non-avertis au concert de l’Orchestre Français des Jeunes Baroque pouvaient penser que ses musiciens étaient de vieux compagnons de plateau, passant à Soissons avec un programme bien rôdé. Mais une feuille affichée dans la « rue » intérieure qui traverse la Cité de la Musique et de la Danse rappelle que l’événement est une « Première », comme au théâtre.

L’affiche manuscrite indique les activités de cette dernière journée de stage à la Cité, pendant laquelle les stagiaires jouent deux fois, un « concert pédagogique » le matin pour les scolaires, et le « concert » tout court du soir. Le lendemain ils se produiront encore à Paris.

La trentaine de jeunes musiciens, âgés de seize à trente ans, sélectionnés par audition à travers l’Europe, même en dehors de l’UE, viennent de passer douze jours avec des professeurs eux-mêmes solistes dans des ensembles baroques. Ils ont travaillé le programme à présenter pour la première fois le soir.

Concerto pour violon et orgue de Vivaldi.

L’« OFJ-B » est résident en Hauts-de-France et, comme en 2015, la CMD a été choisie pour le stage de 2017, sous la direction de Rinaldo Alessandrini.

L’affiche rappelle la nature internationale du stage, et l’attention accordée au bien-être des jeunes instrumentistes. « 11h30 – 13h dress rehearsal/générale » et « Afternoon/après-midi FREE : » [avec un emoji souriant] « sleep, go to the hammam/dormir aller au hammam. Get some rest ! »

Dans la salle, ils prennent place, se déplaçent et ajustent leurs pupitres avec un grand naturel. Le chef entre, et le programme italiano-allemand commence. Handel, Bach et Telemann alternent avec Vivaldi, l’urgence baroque alterne avec les lenteurs également baroques. L’une fait battre plus vite les pouls, les autres les ralentissent délicieusement. Le morceau le plus spectaculaire du concert est le concerto de Vivaldi pour violon et orgue, avec Johannes Pramsohler au violon et Zeljko Manic à l’orgue.

Les interprétations sont sans faute mais respectueuses. Ces stagiaires ont bien intégré les enseignements de leur formation ; ils n’ont plus qu’à faire passer ce qui est unique en chacun d’eux. Après tout, le concert de sortie de stage n’est qu’une Première.

denis.mahaffey@levase.fr

About the Author

Denis MahaffeyJournaliste, écrivain, traducteur... et irlandais, il a vécu en France plus longtemps qu'en Irlande, mais tient au statut d'"étranger", qui aiguise l'observation et son expression en mots. View all posts by Denis Mahaffey

© 2014 Le Vase Communicant
Tous droits réservés
23 bis rue des Cordeliers - 02200 SOISSONS
Mob : 06 01 68 97 60 - Fixe : 03 23 76 21 32
E-Mail : contact@levase.fr - Web : www.levase.fr