Connectez-vous avec le Vase

Actualités

Prochainement / Conférence Eric Fiat : « accueillir la fatigue »

Chaque année Jalmalv, association pour l’accompagnement de personnes gravement malades et en fin de vie, organise une conférence grand public. Cette année, elle a invité le philosophe Eric Fiat à revenir pour la troisième fois. Son thème : « La fatigue ».

Eric Fiat au Mail en septembre 2015.

C’est chaque fois ainsi : Eric Fiat soulève un sujet tellement vaste qu’il paraît impossible à cerner en une heure de demi ; puis il se met à le commenter et à l’analyser, et la signification et les implications émergent à travers ses propos à la fois savants, élégants, surprenants et pleins d’humour. Son discours est toujours accessible, ses exemples éloquents. D’exégèse en clins d’œil, le thème commence à prendre du sens pour ceux qui écoutent. Comment ne pas avoir compris ce qui est si clair ? Pourquoi ne pas l’appliquer dans la vraie vie, une fois sorti de la conférence ?

Il a adopté cette approche en 2017 avec « La peur », en la survolant et en identifiant les différentes formes qu’elle prend. Cette fois, il aborde la question de la fatigue.

« Je suis fatigué ! » : dit-on en se levant, en travaillant, en se couchant, en n’arrivant pas à dormir ou en sortant d’un sommeil trop lourd.

Vue ainsi, la fatigue serait un adversaire à confronter dix fois par jour, à vaincre pour ne pas en être vaincu. Il faudrait être Superman pour écraser la fatigue.

Eric Fiat considère ce frein à l’activité perpétuelle surtout comme révélateur de notre condition humaine. Il y voit « l’émouvante attestation de l’effort que nous faisons pour accomplir notre dur métier d’exister ». Le repos est difficile à trouver pour l’être humain, taraudé par son intelligence et qui lutte contre ses instincts.

Vue sous cet angle, la fatigue serait plutôt à recevoir comme un bienfait, un moyen pour chacun de récupérer ses forces au lieu de les épuiser.

Une bonne fatigue dit « Arrête ! » au corps, qui doit l’accueillir au lieu de résister. Après un travail bien fait, une victoire sportive, un élan amoureux, la fatigue rend possible un repos qui fait du bien, restaure la forme, donne du cœur pour recommencer.

Certes, il y a, rappelle Eric Fiat, de « mauvaises » fatigues aussi. Celles-ci viennent plutôt de situations stressantes au travail, d’une mauvaise organisation, et aussi de la surveillance constante de la qualité de ce que fait la personne. Subissant l’évaluation constante, elle doit non seulement faire le travail, mais faire voir qu’elle l’a bien fait. Le surmenage ne fatigue pas, il éreinte.

Dans le cadre de la conférence Jalmalv, Eric Fiat doit aborder plus précisément la fatigue des malades, comme celle des soignants et des accompagnants.

Pour Eric Fiat, le soulagement qu’apporte le repos n’est pas le seul résultat de la fatigue. Il identifie une sorte de « rêverie », dans laquelle l’être humain « laisse le monde et les autres venir à lui. Il se laisse aussi lui-même venir à lui, car lorsqu’on écoute les leçons qu’elle a à nous donner, la fatigue nous place dans une allure de vie plus calme, plus attentive et notre for intérieur s’enrichit. »

Enfin, « assumer nos fatigues, c’est assumer notre finitude, notre humanité. »

Conférence d’Eric Fiat dans la grande salle du Mail, 8 novembre à 20h.

Entrée gratuite.

LIEN VERS L’AGENDA

Bénévoles présents et anciens de Jalmalv autour des trois médaillées, avec Alain Crémont, maire de Soissons, et Philippe Fontaine, président de l’association.

Cet événement coïncide avec les vingt ans d’activité de Jalmalv. La première réunion de ce qui allait devenir Jalmalv, hébergée par l’Amsam, a eu lieu en 1996. Bénédicte Wambergue de l’Amsam a été la coordonnatrice. Evelyne Huber a repris ce rôle en 1997, et a contacté Monique Dumas, présidente de Jalmalv Saint-Quentin. « Jalmalv en Soissonnais » est née. La première formation à l’écoute a commencé en janvier 1998, et cette exigence est restée une constante. Il faut savoir comment accompagner les personnes malades.

Nos bénévoles sont divers par leurs occupations, origines et motivations. Cette diversité aide nos efforts pour que les personnes, même gravement malades ou en fin de vie, continuent à se sentir pleinement membres de la société.

La Ville de Soissons a marqué cet anniversaire en remettant sa médaille à trois des fondatrices, Brigitte Bazin, Milène Carof et Tantro Mahaffey. Chacune – comme d’autres bénévoles – a eu l’expérience personnelle de la mort d’un proche, un père, une sœur, un ami, un enfant. Elles ont compris que ce qui est consternant n’est pas de mourir, mais d’être abandonné à la mort. Ainsi, « jusqu’à la mort » les membres de l’association, les fondateurs et ceux qui les ont rejoints, « accompagnent la vie ».

Actualités

Rockwool a ouvert sa première concertation publique

Maurice Laboue, directeur du projet Rockwool sur le Plateau, ici à la salle polyvalente de Courmelles.

Le groupe Rockwool France a organisé sa première réunion de concertation publique à Courmelles. Quatre autres réunions suivront jusqu’au 5 février, toutes sur un thème différent.

 

Rockwool ayant annoncé un projet d’implantation d’une usine de fabrication de laine de roche sur le parc d’activités du Plateau, le groupe a décidé de rencontrer la population avant de rendre sa décision d’ici l’été 2019 de s’installer ou non dans le Soissonnais. A l’occasion de cette réunion d’ouverture, le directeur général Rafael Rodriguez a précisé : « Bien que les caractéristiques du projet d’usine ne l’imposent pas, Rockwool a volontairement choisi d’organiser une concertation pour informer le grand public et répondre aux interrogations sur l’état d’avancement du projet, ses objectifs et ses effets. Mais aussi pour enrichir ce projet en intégrant les besoins et les attentes exprimés par le public, pour aboutir à des solutions partagées. »

 

De plus, afin de garantir la plus grande transparence, un garant inscrit sur la liste nationale des garants établie par la Commission nationale du débat public, en l’occurence François Desmazière, a été sollicité. Il assurera l’intermédiaire neutre et indépendant entre le public et le groupe durant les réunions. « Je ne juge pas sur le fond, précise-t-il, je ne suis pas commissaire-enquêteur, mais je suis là pour veiller au bon déroulement de la concertation. » François Desmazière peut d’ailleurs recueillir les interrogations de la population via l’adresse mail : garant.concertation.rockwool@gmail – Les questions peuvent aussi lui être communiquées sur un coupon T distribué dans un dépliant d’information en début de réunion.

Environ 80 personnes ont ainsi pris place dans la salle polyvalente de Courmelles pour cette réunion d’ouverture. Suite à la présentation des dirigeants du groupe et aux réponses aux questions posées, le public a notamment appris que le projet prévoit une usine avec une capacité de production de plus de 110 000 tonnes de laine de roche par an, correspondant à l’isolation complète d’environ 80 000 maisons individuelles. Elle génèrera un trafic d’environ 100 camions par jour sur la zone du Plateau, mais aussi 130 à 150 emplois directs et 300 à 400 emplois indirects. L’usine sera également construite avec trois cheminées dont une principale qui ne dépassera pas les 50 mètres. L’espoir de conserver l’aérodrome de Soissons – Courmelles est alors entretenu mais la décision finale sera donnée par la Direction générale de l’aviation civile.

A savoir que toutes ces informations et les réponses aux questions du public peuvent être suivies au fur et à mesure de la démarche de concertation, sur le site dédié à ce dossier :https://www.soissons.rockwool.fr/

Les prochaines réunions de concertation publique :

Réunion publique sur le thème «Maîtrise des impacts environnementaux» : mardi 22 janvier à 18h30, à l’Espace culturel de Belleu.

Réunion publique sur le thème «Emploi, formation et retombées économiques» : jeudi 24 janvier à 18h30, à l’hôtel de ville de Soissons.

Réunion publique sur le thème «Paysage et maîtrise des nuisances» : vendredi 1er février à 18h30, à la salle polyvalente de Chaudun.

Réunion publique de clôture : mardi 5 février à 18h30 à la salle Prestige des Terrasses du Mail de Cuffies.

Continuer la lecture

Actualités

Rockwool organise une concertation publique

Le groupe Rockwool a annoncé son projet d’implantation d’une usine de fabrication de laine de roche sur le parc d’activités du Plateau, plus précisément sur les communes de Ploisy et Courmelles. Sa décision de s’installer ou non dans le Soissonnais sera prise au milieu de l’année 2019.

Des procédures d’autorisation et une enquête publique prévues par la loi interviendront en amont. Mais avant cela, le groupe fait la démarche d’organiser une concertation préalable, sous l’égide d’un garant indépendant. Le but est de rencontrer la population et de répondre aux questions « de manière ouverte et transparente », assure-t-il. Ces réunions de concertation publiques de déroulent du 8 janvier au 5 février inclus.

Et pourquoi cette concertation préalable ? Comme le mentionne le code de l’Environnement : la concertation préalable permet de débattre de l’opportunité, des objectifs et des caractéristiques principales du projet des enjeux socio-économiques qui s’y attachent, ainsi que de ses impacts significatifs sur l’environnement. Le groupe Rockwool communique aussi que « la concertation doit permettre d’éclairer le porteur de projet sur les suites qu’il entend donner à son projet, notamment les études nouvelles à conduire ou la manière dont il peut le faire évoluer. » Il ajoute qu’à la différence d’une enquête publique, « une concertation préalable s’appuie sur des études très en amont, dites études de faisabilité. Elle ne permet donc pas de débattre sur des études détaillées – dont l’étude d’impact environnemental – qui seront réalisées en vue de l’enquête publique. »

Pour s’informer et participer à la concertation préalable :

  • Réunion publique d’ouverture : mardi 8 janvier à 18h30, à la salle polyvalente de Courmelles.
  • Réunion publique sur le thème « Maîtrise des impacts environnementaux : mardi 22 janvier à 18h30, à l’Espace culturel de Belleu.
  • Réunion publique sur le thème « Emploi, formation et retombées économiques » : jeudi 24 janvier à 18h30, à l’hôtel de ville de Soissons.
  • Réunion publique sur le thème « Paysage et maîtrise des nuisances » : vendredi 1er février à 18h30, à la salle polyvalente de Chaudun.
  • Réunion publique de clôture : mardi 5 février à 18h30 à la salle Prestige des Terrasses du Mail de Cuffies.

Continuer la lecture

Publireportage

PFMA : nouvelle enseigne et même équipe au rond-point de l’Europe

Même lieu, mêmes services : sous sa nouvelle enseigne PFMA (Pompes Funèbres Marbrerie de l’Aisne), l’agence funéraire poursuit son activité au rond-point de l’Europe face au cimetière de Soissons.

PUBLIREPORTAGE

L’ancienne franchise nationale du 57 avenue de Compiègne est devenue PFMA depuis août 2018 tout en conservant son site historique, l’un des plus grand site funéraire de la région. Dans son élan, PFMA entreprend des innovations pour le bien-être des familles, avec la création d’une chambre funéraire et la modernisation de l’espace de vente.

Une nouvelle enseigne, mais une même équipe toujours présente et au service des familles. Avec elle, les valeurs de respect, d’humanité, de proximité et de transparence restent le fondement de PFMA. De même, son offre de services de pompes funèbres ne fait que s’affirmer, à savoir la marbrerie, les contrats obsèques, l’accès aux salons funéraires et les fleurs. Une offre de fleurs qui est justement enrichie en cette période de fin d’année, avec les floqués de Noël.

Toute l’équipe de la nouvelle enseigne PFMA est donc à la disposition des familles, et cela 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, puisque une permanence téléphonique lui permet d’être joignable à tous moments. L’agence est quant à elle ouverte sans interruption du lundi au vendredi de 9h à 18h30, et le samedi de 9h à 17h.

PFMA (Pompes Funèbres Marbrerie de l’Aisne)
Soissons

57 avenue de Compiègne,
face au cimetière, au rond-point de l’Europe

Tél. : 03 23 76 22 74
belot@pfme.fr

Continuer la lecture
P U B L I C I T É
LA MARMITE D’EDDIE – Corporate – 09-2018

Catégories

Facebook

Inscription newsletter

Top du Vase