Connectez-vous avec le Vase

Actualités

139 sites de la 1re Guerre mondiale inscrits à l’UNESCO

Les départements français du Nord et de l’Est de la France avec les régions de Flandre et de Wallonie en Belgique avaient engagé depuis plus de dix ans une procédure pour inscrire une sélection de sites parmi les plus importants de la Première Guerre mondiale sur la Liste du Patrimoine mondial de l’Humanité.

Publié

le

La sculpture de Landowski sur la Butte Chalmont est l’un des neuf sites dans l’Aisne inscrits au Patrimoine mondial de l’Humanité.

« L’objectif de cette inscription est d’accorder une reconnaissance internationale à cet ensemble de sites emblématiques qui forment un patrimoine appartenant à l’une des pires tragédies de l’histoire humaine et dédié aujourd’hui à la paix, communique le Département de l’Aisne. Il s’agit ici de reconnaître d’une part la souffrance des millions d’hommes et de femmes à travers le monde et leur participation à cette histoire commune, et d’autre part le bouleversement profond de nos territoires touchés par ce conflit. Les valeurs mémorielles et en faveur de la paix comme les liens internationaux entretenus par ce patrimoine culturel rendent cette inscription singulière et plus que jamais souhaitable dans le contexte international. »

Le comité du Patrimoine mondial de l’UNESCO s’est réuni le 20 septembre à Riyad en Arabie Saoudite et a examiné cette candidature de 139 sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre mondiale en France et en Belgique. Après en avoir statué, le projet a été accepté. Il comprend aussi 9 sites dans l’Aisne qui sont dorénavant inscrits au patrimoine mondial (voir l’encadré). « C’est un immense honneur et une grande joie de voir l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO des sites de mémoire de la Première Guerre mondiale », s’est réjoui le président du conseil départemental de l’Aisne, Nicolas Fricoteaux, à l’annonce de l’inscription des 139 sites candidats. « Ces sites sont tous désormais des appels à la paix grâce à cette distinction. Et c’est bien à ce titre qu’ils doivent être préservés et transmis aux générations futures » Il confirme également qu’au-delà de la reconnaissance d’une mémoire, « c’est aussi un projet d’avenir que l’Aisne porte désormais pour son territoire et pour lequel l’inscription de ses 9 sites au Patrimoine mondial de l’UNESCO fait figure d’union vers un après centenaire porteur de développements touristiques et économiques. »

Le site de la Butte Chalmont près d’Oulchy-le-Château.

Les Fantômes de Landowski

Les Fantômes, sculpture érigée sur la Butte Chalmont près d’Oulchy-le-Château, est l’une des œuvres majeures de Paul Landowski, sculpteur français (1875-1961), connu et reconnu notamment dans le monde entier pour sa statue monumentale du Christ de Corcovado qui domine Rio de Janeiro. Les Fantômes se trouvent quant à eux à l’endroit précis où s’est décidé le sort de la Seconde bataille de la Marne en 1918, la dernière grande offensive allemande de la Première Guerre mondiale. Landowski lui-même a participé à la bataille de la Somme en 1916 et reçut la croix de guerre. Il a ensuite réalisé dans l’après-guerre plus de 80 monuments aux morts dont ces émouvants fantômes, inaugurés le 21 juillet 1935 par le président de la République, Albert Lebrun. Ils sont au nombre de huit, ils ont tous les yeux clos et ils représentent : une jeune recrue, un sapeur, un mitrailleur, un grenadier, un colonial, un fantassin, un aviateur et le spectre de la mort sortant de son linceul.

La sculpture inaugurée en 1935 par le président Albert Lebrun.

Les 9 sites inscrits dans l’Aisne

  • Monument Les Fantômes sur la Butte Chalmont (Oulchy-le-Château) : exemple de monument à valeur internationale épousant le paysage (classé Monument Historique)
  • Cimetière militaire américain de Belleau : exemple d’un cimetière américain accolé au site du bois Belleau et au village (classé Monument Historique)
  • Cimetière militaire allemand de Saint-Quentin : exemple d’une architecture mémorielle réalisée durant la guerre (classé Monument Historique)
  • Cimetière militaire allemand de Veslud : exemple d’un ensemble cimetière et monument construits durant la guerre (classé Monument Historique)
  • Cimetière militaire franco-allemand de Le Sourd : exemple d’un cimetière paysager franco-allemand construit sur le champ de bataille durant la guerre (classé Monument Historique)
  • Cimetière militaire français d’Effry : exemple d’un cimetière de civils victimes d’un camp d’internement de la Grande Guerre
  • Cimetière militaire danois de Braine : exemple unique d’un cimetière construit pour la nation danoise
  • Chapelle et cimetières militaires français et allemand de Cerny-en-Laonnois : ensemble mémoriel avec une chapelle, deux cimetières et un monument britannique à proximité d’un village disparu (chapelle classée Monument Historique)
  • Cimetière militaire français de Craonnelle : exemple d’un cimetière français construit sur la pente du Chemin des Dames durant la guerre.

Continuer la lecture

LE VASE sur votre mobile ?

Installer
×