Connectez-vous avec le Vase

Actualités

Le nouveau boulevard Victor-Hugo pour la fin de l’année 2023

La Ville de Soissons a présenté son projet de réaménagement du boulevard Victor-Hugo, de la place Pasteur à la place Victor-Hugo devant l’entrée du parc Saint-Crépin. Le chantier débute dès ce mois de février pour une durée de 18 mois à 2 ans maximum, le tout nouveau boulevard Victor-Hugo étant annoncé à la fin d’année 2023.

Publié

le

Le nouveau projet de parking en silo sur quatre niveaux se situera entre les rues de la Congrégation et Jean de Dormans, c’est-à-dire entre la bibliothèque et le Mail. L’espace était auparavant occupé par l’ancienne caserne des pompiers démolie depuis, et il englobera également d’autres maisons dont la ville est propriétaire côté rue de la Congrégation, de même que l’ancienne maison du gardien du Mail.

La requalification du boulevard Victor-Hugo s’inscrit dans le plan de rénovation complète du centre-ville et des quartiers de Soissons lancé par la municipalité dès le premier mandat du maire Alain Crémont (2014-2020). Dans la continuité du boulevard Jeanne d’Arc ici, le boulevard Victor-Hugo s’intègre dans le projet plus global de rénovation du quartier Saint-Crépin, un programme plus vaste à 50 M€, la partie Victor-Hugo étant pour sa part budgétée à 5 M€.

La présentation du futur boulevard Victor-Hugo était très attendue puisqu’il s’agit là du plan B de la Ville de Soissons. Il y a près d’un an, le premier projet a en effet été suspendu suite à la levée de boucliers, notamment de l’association Soissonnais en Transition, contre l’abattage de la quadruple rangée de 145 tilleuls du boulevard. Alain Crémont avait alors reconnu être « décidé mais pas obstiné » et avait confirmé l’abandon de cette première version du projet pour concevoir une nouvelle étude, « avec la volonté de sauver le maximum d’arbres ». Cette deuxième version a semble-t-il convaincu l’ensemble du public, Soissonnais en Transition y compris, qui y voit là « un nouveau projet qui préserve mieux le patrimoine arboricole de Soissons ».

En premier lieu, il fallait revoir le remplacement des canalisations d’eaux pluviales et d’eaux usées qui condamnait justement le plus grand nombre d’arbres à l’origine du projet. « L’un des grands chantiers de Soissons est invisible, sous nos pieds : c’est celui de l’assainissement, témoigne la municipalité. Remplacer des conduites, qui pour certaines peuvent dater d’il y a un siècle, constitue d’ailleurs également un enjeu écologique. »
Et le boulevard Victor-Hugo en est le premier concerné : « Le réseau actuel, outre sa vétusté, ne dissocie pas eaux pluviales et eaux usées. Ce qui signifie tout simplement que les eaux pluviales sont contaminées et rejoignent pour l’heure la station d’épuration et non pas la nappe phréatique. Or, en surface les tilleuls ont depuis des décennies pris racine, créant en certains endroits un enchevêtrement avec les canalisations. Afin de prendre des décisions les plus rationnelles possibles, des études phytosanitaires ont été réalisées. Il en est ressorti que certains arbres devaient être abattus. »

Le nouveau programme de travaux prend donc en considération ces éléments, à commencer par la protection du maximum d’arbres tout en remplaçant les canalisations d’eaux usées. Ce chantier débute dès le mois de mars (voir le calendrier des travaux en encadré page suivante). L’évacuation des eaux pluviales se fera quant à elle naturellement à travers les espaces verts. Les travaux spécifiques du réseau d’assainissement nécessiteront toutefois l’abattage de 14 arbres. Au total, sur les 214 arbres existants sur l’ensemble du projet : 89 arbres seront supprimés, 125 conservés et 90 plantés, soit un nouveau total de 215 arbres après travaux (voir le détail dans l’encadré ci-dessous).

Parallèlement, suite au diagnostic de biodiversité réalisé par le CPIE de l’Aisne (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement), le projet inclut une « compensation écologique » : 46 nichoirs seront posés sur les arbres conservés et 66 arbres seront plantés sur le boulevard Edouard Branly. La Ville de Soissons présente ces dernières plantations comme « le début de création d’une forêt péri-urbaine ». Il s’agit là d’un projet de plantation de 4 680 arbres et 3 120 arbustes que la municipalité annonce comme
« un nouveau poumon vert de la ville ».

Le nouvel aménagement

L’aménagement de l’espace public a été présenté par Stéphane Conquet du cabinet d’architectes et paysagistes Gautier et Conquet. Il a exposé une voie de circulation plus resserrée, des carrefours en plateaux qui laissent plus d’espace aux piétons et aux pistes cyclables. En ce qui concerne le stationnement, il existe aujourd’hui environ 100 places disposées de façon anarchique entre les arbres. Elles seront converties en 135 places de stationnement en bataille. Quatre bornes mixtes de recharge pour véhicules électriques et de stationnement minute sont également prévues : 3 devant les commerces et 1 devant le vétérinaire.

La place Pasteur

Une nouvelle géométrie de place avec carrefour en croix, avec placettes aménagées et végétalisées sur les 4 rives, des nouveaux revêtements et nouvel éclairage, une disposition de mobiliers d’assise (bancs, chaises), les continuités cyclables nord/sud et est/ouest assurées, une borne d’arrêt-minute devant l’auto-école et une place pour personne à mobilité réduite.

Le parvis de l’église Saint-Crépin

Sur le parvis plus « généreux et confortable » : un plateau apaisé, un éclairage au sol autour de l’église et l’aménagement d’un nouvel arrêt de bus sur le boulevard.

Le parvis des commerces

Un parvis réaménagé avec des places de stationnements en nombre suffisant (dont une place pour personne à mobilité réduite), 3 bornes d’arrêt-minute empêchant le stationnement ventouse pouvant nuire aux commerces (avec recharge électrique), un éclairage au sol signalant les commerces de nuit.

La place Victor Hugo

Une nouvelle géométrie de place avec carrefour en croix pour en faire une véritable place urbaine, avec la valorisation de l’entrée du parc Saint-Crépin (composition, large parvis ouvert), un mât de brumisation à l’entrée du parc pour le rafraichissement et le divertissement, une borne Cyclovis et des arceaux vélos sur le parvis, l’arrêt de bus Bd Branly réaménagé selon la nouvelle largeur de voirie.

Le bilan des arbres

>> 125 arbres conservés

>> 89 arbres supprimés

89 arbres supprimés dont 7 arbres abattus préconisés par l’ONF suite aux rapports phytosanitaires/36 en raison d’une physionomie insatisfaisante (tailles drastiques, houppier déséquilibré ou sujets présentant des plaies inquiétantes dues aux chocs des voitures)/2 pour la création d’une voie pompiers place Victor-Hugo/23 en raison de la géométrie du projet (tracées voiries, entrées de garage)/7 pour l’implantation des mâts d’éclairage/14 pour cause de travaux de réseaux d’assainissement.

>> 90 arbres plantés

90 arbres plantés dont 50 arbres tiges (un tronc) et 40 arbres en cépées (plusieurs tiges ou troncs). Avec 11 variétés d’arbres plantés/20 variétés d’arbustes (60 % de variétés persistantes)/31 variétés de vivaces.

En conclusion sur l’emprise totale du projet : 214 arbres existants/215 arbres après travaux.

Le calendrier des travaux

Février 2022 (2 semaines) 

abattage de 89 arbres par la Ville de Soissons. Peu d’impact sur la circulation, stationnement supprimé par secteur.

A partir de Mars 2022 (9 à 12 mois)

travaux d’assainissement des eaux usées et pluviales par GrandSoissons Agglomération. Impact sur la circulation, travaux sur l’emprise de la voirie, fermeture de rues nécessaire.

A partir de Juin 2022 

Pour 3 mois : travaux d’enfouissement des réseaux par l’USEDA.
Peu d’impact sur la circulation, travaux sur les accotements.

Pour 15 mois : travaux d’aménagement du boulevard Victor-Hugo et des carrefours par les entreprises. Impact sur la circulation, travaux sur emprise de la voirie et sur les accotements, fermeture de rues nécessaire.

La municipalité précise que ce planning est donné à titre indicatif : « Celui-ci peut être impacté par les aléas de chantier, les intempéries, les problèmes d’approvisionnement de matières premières, etc. Le planning précis sera établi après notification des différentes entreprises d’ici trois mois. »
De plus, durant la globalité du chantier de 18 mois à 2 ans, les rues seront successivement fermées à la circulation et au stationnement. Renseignements possibles à la Maison du projet de renouvellement urbain du quartier Saint-Crépin basée au 10 avenue Choron – 03 23 76 50 40.

Actualités

L’Eté sur les rives de l’Aisne cette année c’est à Pommiers

En 2022, on n’ira pas à Soissons Plage mais à Pommiers Beach. En raison des travaux sur la rive gauche des berges de l’Aisne, les animations de l’Eté sur les rives de l’Aisne sont en effet déplacées cette année à la base nautique de Pommiers.

Publié

le

La rive gauche des berges de l’Aisne, totalement réaménagée de la passerelle des Anglais au pont du Mail, est attendue dans un an exactement. Il n’aura pas échappé aux Soissonnais que les rues de la Résistance et Ernest Ringuier sont en chantier jusqu’au quai, dans la continuité de l’avenue de l’Aisne désormais refaite. Intégrées dans les travaux : les berges autour de la halte-fluviale et les futurs jardins de l’Aisne, face à l’hôtel de ville, en lieu et place des habituelles animations de Soissons Plage et de l’Eté sur les rives de l’Aisne. De fait, impossible d’y organiser ces événements cette année. L’Eté sur les rives de l’Aisne 2022 est ainsi déplacé à la base nautique de Pommiers. La Ville de Soissons avait bien pensé à faire le saut de l’autre côté de la rivière sur le quai Saint-Waast, mais là ce sont les Voies navigables de France qui ont besoin de l’espace pour l’accostage des péniches et des plaisanciers. La rive droite ne sera pas pour autant désertée tout l’été, au contraire, la municipalité a missionné les patrons du Havana pour monter le premier bar — guinguette sur les bords de l’Aisne. De même, une scène a été installée pour les concerts du dimanche auparavant organisés à côté de la halte-fluviale.

Les bénévoles des Voiles du Soissonnais prêts à accueillir le public tout l’été à la base nautique de Pommiers.

Toutes les autres animations de l’Eté sur les rives de l’Aisne se déroulent donc à Pommiers, à l’exception du baby-bassin et du bac à sable qui n’ont pas pu être mis en place faute de surface assez plane. La base nautique de Pommiers était finalement la logique même pour assurer le relais des animations estivales, celle-ci étant le QG des Voiles du Soissonnais, l’association qui organise l’événement depuis des années. Sur place, les bateaux, les pédalos, les canoës et les barques sont déjà à flot pour embarquer les estivants. La base nautique était ouverte tous les week-ends du mois de juin, elle accueille maintenant le public tous les jours de 14h à 18h jusqu’au 4 septembre. Les bénévoles des Voiles du Soissonnais sont pour leur part prêts à faire passer aux visiteurs un bel été sur les rives de l’Aisne, à Pommiers.

Un été sur les rives de l’Aisne : tous les jours de 14h à 18h, à la base nautique de Pommiers jusqu’au 4 septembre. Location de bateau électrique, canoë, pédalo, barque à rames, dragon-boat, balade en vedette fluviale. Renseignements, tarifs et réservations :
06 42 95 27 83 — avsoissonnais@gmail.com
avs-soissonnais.org

Continuer la lecture

Publireportage

MF Master Formations vous forme pour des métiers recherchés

MF Master Formations (Paris) est spécialisé depuis 2011 dans la formation en entreprise, dans le domaine des ressources humaines, du commerce et du social.

Publié

le

MF Master Formations (Paris) est spécialisé depuis 2011 dans la formation en entreprise, dans le domaine des ressources humaines, du commerce et du social. Entretien avec le fondateur Régis Grégoire.

Quelle est la particularité de MF Master Formations pour les entreprises ?

Notre centre de formation d’apprentis (habilité CFA – Centre de Formation d’Apprentis) dispense différentes formations certifiantes (titres professionnels). Nous proposons pour les entreprises : bilan de compétences, formations risques psychosociaux, formations agréées Comité Économique et Social, et comité d’hygiène et de sécurité (CSSCT-CSE). Nos formations se déroulent sur site, en groupe, ou sous forme de modules d’apprentissage seul en e-learning ou en viso/distanciel avec un formateur. Nous disposons de deux salles de formation à Soissons au Parc Gouraud.

Une offre sur-mesure

Nous avons fait le choix de demeurer à taille humaine tout en intervenant pour des groupes prestigieux : Dassault, Bolloré, Barriere, William Saurin, Safran Aerosystems, DS Smith, Bonduelle, Nestlé, Auchan, Lidl, etc… Cela nous permet d’offrir une prestation sur mesure et une grande réactivité. Nos intervenants coachent nos stagiaires et répondent à leurs besoins.

Quelle est votre actualité ?

Le 1er Septembre 2022, nous ouvrons une session Titre Professionnel Conseiller(ère) Commercial(e) et début 2023 nous entamerons une session Titre Professionnel ARH Assitant(e) Ressources Humaines.

Vous avez entre 18 et 29 ans ou vous êtes bénéficiaire d’une RQTH, vous êtes motivé pour vous former au métier de commercial ou dans les ressources humaines, contactez Master Formations : Régis au 06 50 03 95 05.

Quels conseils pouvez-vous donner aux chefs d’entreprises ?

RRecruter par le biais de l’apprentissage représente un réel intérêt pour les entreprises et les jeunes, que vous pouvez former aux particularités de votre entreprise. L’État a d’ailleurs misé sur cette solution pour sortir de la crise avec la reconduction du dispositif «Un jeune, une solution». Nous ne pouvons qu’inciter les salariés à utiliser leur compte personnel de formation (CPF) pour développer ou faire un bilan de leurs compétences.

Quels conseils aux demandeurs d’emploi (DE) ?

Il ne faut pas hésiter à nous contacter pour se former ou se reconvertir. Les DE qui sollicitent une formation qualifiante chez MF Master Formations sont accompagnés dans leur recherche d’entreprise.

MASTER FORMATIONS

Parc Gouraud – Bâtiment «Les Alizés»
8 allée de l’Innovation
02200 SOISSONS

Régis Grégoire : 06 50 03 95 05

Retrouvez le catalogue des formations sur :
www.master-formations.eu

Continuer la lecture

Publireportage

C’est le mois du rangement chez Nation Literie

Un savoir-faire artisanal existe encore à deux pas de chez nous, sur le territoire du Sud de l’Aisne.

Publié

le

Aujourd’hui, Nation Literie présente une gamme de 40 modèles de matelas aux conforts distincts : extra-souple, souple, mi-ferme, ferme et extra-ferme. A la tête de ce fleuron de notre département, Maurice Gamblin adapte le matelas à la morphologie de chacun.

Comment choisir son matelas ?

Nation Literie propose toutes les technologies qui existent sur le marché : matelas ressorts, à lattes, mémoire de forme/HR, Waterbed… « Choisir son matelas, c’est d’abord l’essayer. Le choix du confort d’un matelas est très personnel car chaque personne a sa propre morphologie. vous pouvez choisir deux conforts dans un seul matelas comme par exemple ferme d’un côté et mi-ferme de l’autre. Ne confondez pas “matelas mou“ et “matelas souple“. Un matelas souple, soutient le dos et diminue les points de pression de l’épaule et du bassin quand on dort sur le côté, alors qu’un matelas mou déforme le dos car le bassin s’enfonce trop par rapport aux épaules et aux jambes. »

Comment choisir son sommier ?

Un sommier a toujours l’air en bon état et pourtant, il se fatigue au fil des ans. Il est important de le tester avant de changer le matelas. Pour cela, il faut s’allonger dessus, SANS LE MATELAS :
« Si vous êtes un peu comme dans un hamac, les fessiers plus bas que la tête et les jambes, alors… il est impératif de le changer. Un excellent matelas posé sur un sommier inadapté ou trop ancien ne permettra pas de résoudre la délicate équation du maintien dans la souplesse. »
Nation Literie fabrique pour sa part des sommiers à lattes qui peuvent être fixes ou relevables, dans toutes les dimensions et qui peuvent s’adapter à votre cadre de lit : « Plusieurs choix de finitions sont possibles : tissu, bois, laque. Teintes au choix. »

Le lit coffre en bois massif Nation Literie est unique. Pourquoi ?

• Une structure complétement en bois massif fabriquée dans nos propres ateliers à Coincy l’Abbaye.
• Un sommier unique, en lattes en multiplis de hêtre qui permet de recevoir les matelas les plus confortables.
• Au choix : 5 essences de bois massif ( Pin – Chêne – Hêtre – Frêne – Orme)
• Au choix : Une dizaine de teintes et des laques sur-mesure selon le RAL de votre envie.
• Au choix : Les dimensions (Toutes les largeurs et toutes les longueurs)
• Au choix : La profondeur et donc la capacité de rangement (de 30 à 50 cm voire plus si vous insistez)
• Au choix : Avec tête de lit en bois (design au choix) ou tête de lit moelleuse en tissu (au choix).
• Entièrement démontable, y compris le sommier ! Un lit coffre en 180 X 200 à livrer dans une tour de château, c’est possible.
• Possibilité de système de relevage motorisé permettant de supporter tous les poids de matelas • Possibilité d’associer un système relaxation motorisé.
• Le petit plus : une quincaillerie dessinée et fabriquée pour nous en Picardie.
Et aussi ….une finition naturelle, sans solvant assurant un intérieur sain.
Entièrement démontable, Nation Literie livre et installe ce lit coffre dans toute la France !

NATION LITERIE

1 rue de la haye, Armentières sur Ourcq
(sur D1 entre Château-Thierry et Soissons)

Ouvert de 9h à 13h et 14h à 18h
du mardi au vendredi
de 10h à 13h et 14h à 19h le samedi

03 23 55 01 28

Retrouvez-nous sur :
www.nationliterie.fr

Continuer la lecture

Top du Vase

LE VASE sur votre mobile ?

Installer
×