Connectez-vous avec le Vase

Publireportage

SELFBETON : du béton en libre-service pour les pros et les particuliers

Un distributeur automatique de béton prêt à l’emploi en 5 mn est en place depuis le 2 novembre à Mercin-et-Vaux. Ouvert 6 jours sur 7, du lundi au samedi de 6h à 18h, il répond avec souplesse aux besoins des professionnels comme des particuliers pour effectuer tous types de travaux et d’aménagements sur le territoire du Soissonnais.

Publié

le

Matthieu Colas et Xavier Neveux ont ouvert leur SELFBETON au 19 rue de la Gare à Mercin-et-Vaux, sur un emplacement de 100 m2 situé sur un grand parking de transports poids lourds qui permet un accès facile et des possibilités de manœuvres larges pour récupérer son béton.

Aussi simple qu’une pizza à choisir au distributeur, voici le béton en libre-service : c’est le concept innovant inventé en Allemagne il y a une dizaine d’années puis importé et commercialisé en France il y a 3 ans sous le nom de SELFBETON. La méthode et le service ont rapidement pris aux quatre coins de la France, un SELFBETON vient d’ouvrir à Chauny par exemple et d’autres existent à Montmirail, Montdidier ou Meaux pour les plus proches.

A Soissons, l’idée d’ouvrir un distributeur automatique de béton a germé dans la tête de Matthieu Colas : « Un ami paysagiste m’avait confié le fait que pour ses travaux de bordures, il avait du mal à s’approvisionner en béton à partir d’une certaine heure et surtout en petite quantité. J’ai réfléchi à sa problématique et en discutant autour de moi, j’ai découvert la solution apportée par SELFBETON. » Dès le mois d’avril 2023, Matthieu a alors étudié le concept, il a analysé le marché soissonnais en fonction du nombre d’habitants et de ses entreprises vers lesquelles il est allé pour comprendre leurs besoins et leurs usages. Dans l’aventure, il s’est associé avec Xavier Neveux, tous deux amis d’enfance et tous deux membres de familles d’entrepreneurs 100 % soissonnaises. Développant ainsi leurs compétences propres, ils perdurent la lignée familiale d’entrepreneurs soissonnais avec cette nouvelle société désormais en activité depuis le 2 novembre.

Le circuit-court

Implantés localement, Xavier et Matthieu veulent avant tout en faire bénéficier l’économie locale. En premier lieu, en ayant fait travailler les entreprises du secteur pour l’installation de leur machine de distribution automatique de béton. Et pour la suite de l’activité, Xavier et Matthieu mettent un point d’honneur à associer là aussi le local : « Nous nous approvisionnons totalement en sable et gravillons à la carrière Desmarest de Ressons-le-Long, précisent-ils. De plus, nous avons fait le choix d’un ciment produit dans les Hauts-de-France. »

Ils soulignent ici leur volonté de travailler en circuit-court, car comme le confie Matthieu : « il était important pour nous de mettre tout en œuvre pour réduire l’empreinte environnemental de la production de béton.» Xavier ajoute : « La machine ne génère pas de déchets par exemple, il n’y a pas de sacs à jeter et il n’y a aucune consommation d’eau pour son entretien. »

La machine de distribution automatique de béton. Elle est composée d’un silo de ciment de 9 m, d’une trémie de sable, d’une trémie de gravillons, d’un mélangeur au milieu et d’un tapis roulant qui fait glisser le béton prêt à l’emploi dans une remorque ou un camion.

Le concept

S’il y a une autre vertu à l’implantation d’un distributeur automatique de béton prêt à l’emploi, il s’agit bien sûr de la facilité d’usage, aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers. Son concept permet en effet de se fournir en libre-service en choisissant sur l’écran tactile l’une des treize recettes de ciment étudiées et proposées, pour des quantités de 150 à 500 litres en une fois, sachant que 150 litres correspondent à environ 3 brouettes mais aussi à un poids en béton de 345 kg, 500 litres équivalant à 1 150 kg. Et les avantages sont nombreux :

• Rapide : sans temps d’attente, pour une utilisation jusqu’à 3h après production (des options avec retardateurs sont également possibles) et sur une large plage horaire de 6h à 18h.

• Pratique : pas de mélange fastidieux à faire soi-même, pas besoin de matériel, de transport de bétonnière, pas de manipulations multiples et préserve la santé physique en diminuant les troubles musculo-squelettiques qui représentent 87 %
des maladies professionnelles.

• Economique : à partir de 170 € TTC le m3 (280 € le m3 de béton à faire soi-même en comparaison) car le procédé permet de réduire les coûts de charges. Le paiement peut se faire directement par carte bancaire sur la borne ou sur facture avec un système de badge proposé (idéal pour les professionnels qui viennent s’approvisionner régulièrement).

Le distributeur SELFBETON en libre-service s’adresse donc à un large panel :

• Les particuliers qui veulent effectuer des travaux chez eux et qui ne sont pas forcément équipés pour faire du béton.

• Les professionnels de différents corps de métiers comme les entreprises de BTP, les paysagistes, les artisans, les services techniques des villes, les poseurs de clôtures, les piscinistes…

En démarrant le 2 novembre, Matthieu Colas et Xavier Neveux imaginent dans un premier temps toucher les professionnels plus particulièrement, « cela nous permet de nous lancer, disent-ils, mais on s’attend et on espère développer notre activité à partir du mois d’avril prochain avec les particuliers. Mais dans tous les cas, notre objectif est bien sûr de voir les gens venir et revenir, et qu’au final ils soient satisfaits du service que nous leur proposons. »

SELFBETON

19 rue de la Gare | MERCIN-ET-VAUX
Du lundi au samedi de 6h à 18h

Facebook

contact@soissons.selfbeton.fr

Continuer la lecture

LE VASE sur votre mobile ?

Installer
×